ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

LA MAÇONNERIE À PIERRES SÈCHES : VOCABULAIRE

A VOCABULARY OF DRY STONE MASONRY

Christian Lassure


A   B   C   D   E   F   G   H   I     K   L   M   N   O   P   Q     S   T   U   V   W   X   Y   Z

IMBRICATION VERTICALE (DES PIERRES)

L'imbrication verticale des pierres est une des règles élémentaires de la maçonnerie à sec : lors de la réalisation des assises successives, une pierre d'une assise doit être posée à cheval sur deux pierres contigues de l'assise inférieure, ce qui s'exprime dans la formule « lapidaire » suivante : « une à cheval sur deux et deux à cheval sur une ».

L'imbrication verticale des pierres a pour corollaire le croisement des joints. Le non respect de cette règle se traduit par un défaut de cohérence et de stabilité de la maçonnerie.

Cf. coup de sabre.

Sources :

- C. Lassure, Essai d'analyse architecturale des édifices en pierre sèche, dans L’Architecture rurale en pierre sèche, suppl. No 1, 1977, pp. 1-60 + 20 fig. h. t.

- Andrew Young, A case for one up and two down, dans The Sunday Times, 18 octobre 1981.

Angl. : interleaving - imbriquer  : to interleave

INTRADOS

Surface intérieure et concave d’un arc ou d’une voûte.

Cf. extrados.

Angl. : intrados, (d'un arc ) soffit


© CERAV
Le 25 décembre 2001 / December 25th, 2001 - Actualisé le 2 juin 2006 / Updated on June 2nd 2006.

Référence à citer / To be referenced as :

Christian Lassure
La maçonnerie à pierres sèches : vocabulaire – Lettre I (Vocabulary of dry stone masonry Letter I)
http://www.pierreseche.com/vocabulaire_pierreseche_I.html
25 décembre 2001

page d'accueil          sommaire maconnerie