ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

UN MUR À ABEILLES À GREFFEIL (AUDE)

 A bee wall at Greffeil, Aude

Jean Courrènt


Le rucher (coordonnées N. 43° 04’14.8’’ - E 002° 22’ 48.8 – alt. 346 m) est aménagé dans deux murs parallèles, orientés sud-ouest (240°), et distants de 4 m. Il surplombe, par un talus de 1,50 m de haut, un chemin forestier (Fig. 1).
 

Fig. 1 - Portion du mur supérieur avec quelques-unes de ses logettes. © Jean Courrènt.

Le mur supérieur, d’environ 32 m de long et 0,90 m de haut, est un mur de clôture. Il comporte une première logette (n° 1) distante de 5 m d’un ensemble de 13 alvéoles aménagées à 1 m l’une de l’autre (distance portée à 1,20 m, une fois, et 1,50 m, deux fois). Dimensions des alvéoles : larg., 40 à 60 cm ; haut., 75 à 90 cm ; prof., 40 à 65 cm (Fig. 2).
 

Fig. 2 - Relevé schématique de l'ensemble. © Jean Courrènt.

Ces alvéoles n’étaient pas fermées à la partie supérieure et ne comportaient aucun seuil. Le fond est incurvé pour la plupart, ce qui semble indiquer que les ruches devaient être du type tronc d’arbre creux, comme celle qu’utilisait Didier Poudou, à Greffeil. (Fig. 3).
 

Fig. 3 - Ancien buc de Didier Poudou. © Jean Courrènt.

La logette n° 1 a été aménagée à 40 cm du sol et probablement couverte d’une lauze, aujourd’hui appuyée sous l’ouverture, contre le mur. (Fig. 4). Elle n’est pas très grande (40 x 40 x 55 cm) et c’est la seule qui se trouve à 40 cm du sol. Était-elle prévue pour abriter une ruchette ? (Fig. 5). Peut-être une ruche panier ? Pourquoi était-elle à l’écart ? Et si c’était pour abriter la musette du déjeuner, pourquoi n’était-elle pas à l’extrémité du mur,  bien à l’abri juste dans le coin de l’enceinte distant de six bons mètres ? Elle mérite sans doute une attention particulière.
 

 

Fig. 4 - Logette n° 1, avec la lauze qui la couvrait. D’abord essayée comme fermeture possible (photo de droite), elle a été déposée contre le mur (photo de gauche) en attendant la restauration de l’ensemble du rucher. © Jean Courrènt.

 

Fig. 5 - Ruchette du Musée paysan d'Espezel (Aude) (dimensions :  haut. 37 cm, diam. 20 cm).

 

Fig. 6 - Logettes 2 et 3 avec les tuiles canal qui couvraient le toit des bucs. © Jean Courrènt.

Le mur du bas (13 m de long et 1,10 m de haut) soutient une laisse de 4 m de large. Il  ne présente qu’une seule loge (larg, 60 cm, prof., 80, haut., 90), au fond plat et qui a la particularité d’avoir une couverture formée d’une lauze, comme la logette n° 1, mais couverte de tuiles canal. Nous y verrons volontiers un soin vraiment particulier, une marque d’affection qui ne surprend pas dans ce monde de passionnés qu’est celui des abeilles. Cette logette est la seule de ce genre qu'il m’a été donné de voir en 25 ans de recherches.
 

Fig. 7 - Logette 15 avec son toit de tuiles canal recouvrant une lauze. © Jean Courrènt.

Observations complémentaires :

Aucune alvéole n’a de seuil. Les ruches devaient être posée sur des lauzes, ou des briques plates comme l’avait fait Didier Poudou en bordure de son potager, pour les protéger de l’humidité du sol préjudiciable aux essaims.

En dehors des aménagements nos 1 et 15, les alvéoles n’ont pas la fermeture supérieure que l’on retrouve communément dans les murs à abeilles du Narbonnais, sans doute en raison d’une hauteur insuffisante de ce mur de clôture. On retrouve par contre des débris des tuiles canal qui devaient couvrir les bucs, ce qui semble habituel à Greffeil.

L’orientation de ce rucher sort également de l’ordinaire, dans notre région où le sud ou le sud-est sont privilégiés. Il est probable que lors de l’édification de ces deux murs, l’agriculteur a tiré un avantage supplémentaire de cette laisse de terre en y installant son rucher à l’abri des divagations du troupeau de la métairie voisine, souci ordinaire dans notre région de pastoralisme.

Jean Courrènt, 5, rue Jean Moulin - 11100 MONTREDON-CORBIÈRES
 


Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

© Jean Courrènt - CERAV

Références à citer / To be referenced as :

Jean Courrènt
Un mur à abeilles à Greffeil (Aude) (A bee wall at Greffeil, Aude)
http://www.pierreseche.com/greffeil_mur_a_abeilles.htm
3 novembre 2014

Textes sur les constructions apicoles en pierre sèche dans le présent site

1 - Raoul M. Verhagen, Un aspect de l'apiculture du passé : les niches à ruches
2 - Jean Courrènt, Le mur à abeilles d'Armissan (Aude)
3 - Jean Courrènt, Abri sous encorbellement à Durban-Corbières (Aude)
4 - Jean Courrènt, Des vestiges de l'apiculture ancienne : les abris à abeilles de Tourouzelle (Aude)
5 - Christian Lassure, Apistoria, cahier No 1
6 - Christian Lassure, Les ruchers dans les murs (compte rendu)
7 - Michel Royon, Photos d'enclos à abeilles à  La Brigue et Tende (Alpes-Maritimes)
8 - Jean Laffitte, Le rucher en pierre sèche des Blaquières à Mons (Var)
9 - Christian Lassure, Le rucher en pierre sèche de la Combe à la Serpent, à Corcelles-les-Monts (Côte-d'Or)
10 - Christian Lassure (texte), Jean Laffitte (photos), Le « rucher de Giono » au Contadour (Alpes-de-Haute-Provence)
11 - Jean Courrènt, Une ruche-cercueil au lieu-dit Jugnes à Port-la-Nouvelle (Aude) ?
12 - Jean Courrènt, Un mur à abeilles à Greffeil (Aude)

page d'accueil            sommaire architecture apicole