ARCHIVES D'ARCHITECTURE VERNACULAIRE

FERMES À POINÇON LONG ET ARBALÉTRIERS SUR ENTRAIT, AVEC CONTREFICHES HORIZONTALES, À BEAUMONT-SUR-OISE (VAL-D'OISE)

Tie-beam trusses with king post and principals with horizontal braces at Beaumont-sur-Oise, Val-d'Oise

Christian Lassure

Ferme 1

Cette ferme à poinçon long et arbalétriers sur entrait, avec contrefiches horizontales et potelets, a été observée le 22 mai 1983, rue Heuze, à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise). Le matériau de couverture est de la tuile plate. Les espaces entre les potelets sont occupés par un remplissage caché sous une couche de mortier au plâtre. Dans le haut du poinçon, s'ouvrent trois mortaises successives correspondant vraisemblablement à la panne faîtière, à un sous-faîtage et à un contreventement oblique. Les sections de deux pannes intermédiaires se découpent sur chaque versant. Chaque rampant se termine par une sorte de coyau. Le mur en dessous du triangle du pignon porte les marques de bâtiments adventices démolis.

Ferme 2

Une ferme du même type mais de moindres dimensions était visible dans le pignon d'une maison dans la même rue et à la même date. Le poinçon long ne présentait aucune mortaise, ce qui exclut la présence d'un lien de faîtage, du moins de ce côté. Les arbalétriers étant moins longs que dans le témoin précédent, une seule panne était nécessaire sur chaque versant. L'intervalle entre les contrefiches horizontales et l'entrait comporte encore quatre potelets sur les six qui devaient exister à l'origine à en juger d'après les trous de cheville présents. Dans l'intervalle supérieur, aucun potelet n'est visible mais il devait y en avoir un de chaque côté à l'origine comme l'attestent le trou de cheville percé dans chaque contrefiche horizontale et le trou correspondant dans chaque arbalétrier. On peut penser que cette ferme surmontait un pan de bois dont la seule trace est constituée par les trous de cheville percés à intervalles réguliers en bas de l'entrait. Le surhaussement du versant de gauche a été obtenu au moyen d'un arbalétrier-chevron dont on discerne la partie supérieure épargnée par le mortier au plâtre. Nous n’avons pas noté le matériau de couverture mais il s’agit vraisemblablement de tuiles plates.

Selon l'ethnologue François Calame, la ferme à poinçon long et à contrefiches horizontales a été très largement utilisée depuis la fin du Moyen Âge jusqu'à la première moitié du XXe siècle dans la Picardie rurale, parallèlement à la ferme à poinçon long et à contrefiches obliques. Cet auteur donne aussi le dessin en élévation d'une ferme de hangar à contrefiches horizontales débitée à la main en 1927 par Paul Dubois, charpentier à Muidorge (chêne et orme) (1). En extrapolant (hardiment) au Val-d'Oise, on dispose d'une belle fourchette pour ce type de ferme.
 

© François Calame

NOTE

(1) François Calame, avec la collaboration de Robert Fossier, volume Picardie du Corpus de l'architecture rurale française, Éditions A. Die, 1992, section 4.3 « La charpente de comble », en part. p. 66, et section 4.5 « Les charpentiers », en part. p. 69.

© Christian Lassure - CERAV
Le 15 mars 2015 / March 15th, 2015 - Complété le 24 mai 2016 / Augmented on May 24th, 2016

Références à citer  / To be referenced as :

Christian Lassure
Fermes à poinçon long et arbalétriers sur entrait, avec contrefiches horizontales, à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise) (Tie-beam trusses with king post and principals with horizontal braces at Beaumont-sur-Oise, Val-d'Oise)
http://www.pierreseche.com/archeo_AV_fermes_beaumont.htm
15 mars 2015

SÉRIE : ARCHIVES D'ARCHITECTURE VERNACULAIRE

Ruines d'un moulin à calotte tournante dans le canton de Mauvezin (Gers)
Ruines d'un moulin à calotte tournante à Montbrun-Lauragais (Haute-Garonne)
Métairie à nef et bas-côtés entre Fleurance et Saint-Clar (Gers)
Inscription de 1628 représentant un moulin à vent, à Vayrac (Lot)
Le four à chaux en pierre sèche des Crozes à Vinezac (Ardèche)
Une ancienne grange-étable à charpentes à courbes sur la commune du Roc (Lot)
Ferme de comble à surcroît à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
Ferme à poinçon long et arbalétriers sur entrait à Meaux (Seine-et-Marne)
Fermes à poinçon long et arbalétriers sur entrait avec contrefiches horizontales à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise)
Traces visibles en pignon du passage du chaume à la tuile plate
Maison à nef et bas-côtés observée en 1982 entre Saint-Symphorien et Sore dans le département des Landes

page d'accueil          sommaire d'architecture vernaculaire