Recension

Jean-Pierre Anderegg, La maison paysanne fribourgeoise,

tome 2, Les districts de la Broye, de la Glâne, de la Gruyère et de la Veveyse,

édité par la Société suisse des traditions populaires, Bâle, 1987, 

499 pages, 1158 illustrations, 4 pl. couleurs, 2 dépliants

 

Parution initiale dans L'Architecture vernaculaire, t. XIII, 1989

Dans ce deuxième et dernier volume de l'inventaire de la maison paysanne fribourgeoise, nous retrouvons le sérieux et le souci d'exhaustivité qui nous avaient frappé dans le premier volume (1) et qui contrastent avec la superficialité des entreprises homologues françaises (2). M. Anderegg a une connaissance directe des édifices dont il parle : au total, pour l'ensemble du canton, plus de 10 000 bâtiments ruraux qu'il a recensés et mis en fiche en l'espace de sept années. Il a été secondé, pour les relevés architecturaux, par des architectes auxquels l'on doit les 84 exemples de constructions rendant compte de la typologie adoptée.

Pouvant se targuer d'un inventaire exhaustif, l'auteur exploite au mieux une classification en genres, types et variantes (inspirée de celle du Corpus de l'architecture rurale française), celle-ci constituant apparemment davantage un moyen d'appréhender le réel et d'en rendre compte qu'une finalité en soi. La typologie dégagée à l'intérieur de chacun des quatre genres (« la ferme », « l'habitation », « la grange », « le grenier ») tient compte, dans la distinction de variantes, non seulement des éléments purement architecturaux mais aussi de la dimension historique. Ainsi, les « fermes gruériennes » se subdivisent en « ancienne ferme gruérienne », « ferme gruérienne allongée du XVIIIe siècle », « façade longitudinale à panneaux », « ferme gruérienne allongée du XIXe s. », « ferme à pignon frontal de la Haute-Gruyère », etc.

Chaque monographie comporte une illustration photographique judicieusement choisie (vue d'ensemble de l'édifice et vue d'un élément architectural remarquable par exemple) qui vient compléter les relevés (plan, élévation, éventuellement coupe transversale et dessin de détail) dans une mise en page sobre, économe d'espace (deux pleines pages au maximum). L'emploi d'un papier glacé confère à l'ensemble une grande netteté malgré l'extrême réduction.

La sollicitation systématique du cadastre de l'assurance incendie de 1854 permit de lever l'anonymat de chaque bâtiment, mentionnant le nom des propriétaires et des habitants ainsi que le nombre de personnes vivant sous le même toit vers 1850. Pour obtenir la date de construction, il suffit de se reporter, en fin de volume, à un « Inventaire des bâtiments et des sites ». Pas de bâtiments désincarnés et « anhistoriques » ici, l'élément humain dans sa dimension historique n'est pas occulté.

Préalablement à l'étude typologique, un chapitre examine dans le détail les caractéristiques de la construction; il comporte une intéressante typologie des « toits à colonnes multiples », charpentes du même type que celles rencontrées en France en Lorraine et dans le Jura.

Ce chapitre est suivi par une importante contribution sur les inscriptions gravées, sculptées ou peintes visibles à l'extérieur comme à l'intérieur des maisons. Méthodiquement inventoriées, ces inscriptions témoignent de l'évolution des préoccupations des propriétaires depuis le fin du XVIe siècle à la fin du XIXe.

Si l'on peut regretter 1'absence de prolongements typologiques vers la France de l'Est, l'accent étant mis volontairement sur « la régionalisation des types », on sera reconnaissant à M. Anderegg d'avoir fait un deuxième volume aussi remarquable et utile que le premier, et qui ne laisse pas le spécialiste sur sa faim.

NOTES

(1) Cf. notre compte rendu dans L'Architecture vernaculaire, tome XII (1988), p. 4.

(2) Cf. notre compte rendu du volume Nord - Pas-de-Calais du Corpus de 1'architecture rurale française dans L'Architecture vernaculaire, op. cit., pp. 55-56.


Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

© CERAV
Le 28 mai 2003 / May 28th, 2003

Références à citer / To be referenced as :

Christian Lassure
compte rendu de Jean-Pierre Anderegg, La maison paysanne fribourgeoise, tome 2, Les districts de la Broye, de la Glâne, de la Gruyère et de la Veveyse, édité par la Société suisse des traditions populaires, Bâle, 1987, 499 pages, 1158 illustrations, 4 pl. couleurs, 2 dépliants
http://www.pierreseche.com/la_maison_paysanne_fribourgeoise_2.htm

Parution initiale dans L'Architecture vernaculaire, t. XIII, 1989
 

page d'accueil           sommaire architecture vernaculaire          compte rendu du tome 1