VICISSITUDES DES CABANES EN PIERRE SÈCHE

  2 - La grande cabane révolutionnaire du lieu dit Les Garrigues à Rognes (Bouches-du-Rhône) :
de la pierre sèche au bain de mortier

VICISSITUDES SUFFERED BY DRY STONE HUTS

2 - The large Revolution-era hut at the place known as Les Garrigues at Rognes, Bouches-du-Rhône:
from dry-stone to mortar-soaked hut

Texte de Christian Lassure,
photos de Jean Laffitte et de Dominique Repérant (1)

Les anciennes cabanes en pierre sèche de la commune de Rognes dans le département des Bouches-du-Rhône, ont fait l’objet d’une communication à la Journée d’étude organisée par le CERAV à Salon-de-Provence en 2004 (1).

La grande cabane des Garrigues y figurait, qui est bien connue des spécialistes de l’architecture de pierre sèche à deux titres :
- d’une part les millésimes qui en ornent la façade et la cheminée;
- d’autre part l’extraordinaire cimentage qu’elle a subi de pied en cap lors d’une « restauration » récente.

Comme le montre le minutieux dessin fait par M. Michel James avant cet ultime avatar, l’édifice est un grand et haut parallélépipède rectangle au fruit très marqué, surmonté d’une toiture de lauses à quatre versants, deux longs et deux courts, avec rive de grandes lauses en saillie. Les angles à la rencontre des pignons et des gouttereaux sont formés de gros blocs disposés alternativement en boutisses et en panneresses.

L’entrée s’ouvre dans l’axe central de l’un des murs courts (ou pignons). Son linteau est un épais bloc de molasse calcaire dont la face inférieure a été recreusée d’une vingtaine de centimètres, dévoilant le parement de l’arrière-linteau. Le parement restant du linteau arbore le millésime 1788 incisé au-dessus d’une croix, ainsi que les lettres SI … IV à gauche du millésime.

L’entrée est encadrée extérieurement par deux grandes dalles posées de bout, sans doute pour empêcher la terre de migrer dans le seul, lequel est légèrement excavé.

Au droit de l’entrée, dans la partie haute du pignon, est encastré un bloc de molase calcaire, à la découpe circulaire, où est gravée, sur quatre registres, l’inscription

1791
L’AN I
de LA LIBERTE
SIM … IVA

Plusieurs lettres manquent toutefois à la dernière ligne. Il s’agit d’une inscription révolutionnaire, qui affirme les convictions républicaines du propriétaire-bâtisseur mais aussi peut-être une accession à la propriété rendue possible par l’instauration du nouveau Régime.

Les deux millésimes (1788 et 1791) du pignon-façade, joints à un troisième (1790) gravé sur le manteau d’une cheminée intérieure, donnent une idée de la durée du chantier de construction, étalé sur trois années (avec un minimum de 14 mois et un maximum de 36 mois).

 

Le deuxième titre à la célébrité du grand cabanon des Garrigues est la transformation qui lui a été infligée ces dernières années :
- ses quatre faces et son couvrement ont été enduits d’un mortier de chaux teinté qui a fait disparaître joints et creux;
- la dalle fichée sur le devant de l’entrée à gauche a été extirpée pour faire un banc adossé au pignon;
- une porte ajourée, en fer forgé, a été apposée à l’extérieur de l’encadrement (le seul endroit par où l’édifice puisse encore respirer) ;
- sous les coups de brosse des cimenteurs, les inscriptions sont désormais moins lisibles.
Peut-on encore parler de cabanes « en pierre sèche » ?

(1) Les photos 1, 2, 3 et 4 du présent article sont de Jean Laffitte, les photos 5 et 6 sont de Dominique Repérant.

(2) Cf. Guiral Almés et Daniel Dannay, L’architecture des cabanes en pierre sèche dans le contexte géologique de la commune de Rognes (Bouches-du-Rhône), dans L’Architecture Vernaculaire, tome 28-29 (2004-2005), pp. 4-25.


Pour imprimer, passer en format paysage
To print, use landscape mode

© Christian Lassure
12 août 2008 / August 12th, 2008 - Complété le 24 août 2008 / Augmented on August 24th, 2008

Références à citer / To be referenced as:
Christian Lassure (texte), Jean Laffitte et de Dominique Repérant (photos)
2 - La grande cabane révolutionnaire du lieu dit Les Garrigues à Rognes (Bouches-du-Rhône) : de la pierre sèche au bain de mortier (The large Revolution-era hut at the place known as Les Garrigues at Rognes, Bouches-du-Rhône: from dry-stone to mortar-soaked hut)
Série : Vicissitudes des cabanes en pierre sèche (Series: Vicissitudes suffered by dry stone huts)
http://www.pierreseche.com/cabane_enduite_de_mortier.htm
12 août 2008

Dans la même série

1 - Dégradations et destructions dues au passage répété de visiteurs / Havoc wrought by encroaching visitors

2 - La grande cabane révolutionnaire du lieu dit Les Garrigues à Rognes (Bouches-du-Rhône) : de la pierre sèche au bain de mortier / The large Revolution-era hut at the place known as Les Garrigues at Rognes, Bouches-du-Rhône: from dry-stone to mortar-soaked hut

3 - Un cabanon rattrapé par l'urbanisation à Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence) / A dry stone hut caught up by urbanization at Forcalquier, Alpes-de-Haute-Provence

4 - Qu'est-il arrivé à la cabane de Saignon (Vaucluse) ? / Whatever happened to the Saignon, Vaucluse, drystone hut?

5 - Un cabanon moins pointu que les autres à Mane (Alpes-de-Haute-Provence) / A "cabanon pointu" that misses the point at Mane, Alpes-de-Haute-Provence

6 - Comment une cabane en ogive devient une cabane à degré / How an ogive-shaped stone hut evolves into a tiered-roof stone hut

7 - La longue souffrance des cabanes de Theizé-en-Beaujolais (Rhône) / The unending suffering of the cabanes of Theizé-en-Beaujolais, Rhône

8 - L'effondrement de la cabane du Broc (Alpes-Maritimes) / The collapse of the dry stone hut of Le Broc, Alpes-Maritimes

9 - Les cabanes-poubelles de Ferrassières (Drôme provençale) / Dry stone huts used as dumpsters at Ferrassières, Southern Drôme

10 - Métamorphose manosquine : du « cabanon pointu » au « bòri en pain de sucre » / The case of the Manosque “cabanon pointu” that shape-shifted into a “sugar-loaf bòri”

11 - Cabanon pointu à la couverture partiellement délausée à Reillanne (Alpes-de-Haute-Provence) / "Cabanon pointu" partially stripped of its roofing stone tiles at Reillannes, Alpes-de-Haute-Provence

11 - Cabanon pointu à la couverture partiellement délausée à Reillanne (Alpes-de-Haute-Provence) / "Cabanon pointu" partially stripped of its roofing stone tiles at Reillannes, Alpes-de-Haute-Provence

page d'accueil           sommaire inventaire