L'ARCHITECTURE VERNACULAIRE

TOME 38-39 (2014-2015)

 

ISSN 2494-2413

 
     

 

Christian Lassure

HOMMAGE À MICHEL ROUVIÈRE,
PIONNIER DE L'ÉTUDE DES TERRASSES AGRICOLES ARDÉCHOISES

 

Les « temps héroïques » de la création du CERAV et de sa revue remontent désormais à quatre décennies. Les plus âgés des initiateurs de cette aventure ont disparu dans les années 1990, laissant aux plus jeunes fondateurs le soin de poursuivre les tâches de recherche et de publication. Mais ceux-ci, à leur tour, en cette deuxième décennie du XXIe siècle, sont rattrapés par l’âge et souhaient désormais passer le flambeau.

C’est à l’un d’eux, Michel Rouvière, vice-président du CERAV, qu’est dédié le présent tome double 38-39 de L’architecture vernaculaire correspondant aux années 2014-2015. Il s’agit de souligner l’apport de ce chercheur autodidacte à la connaissance du monde rural disparu de l’Ardèche du Sud.

La première partie de l’ouvrage s’attache à présenter un portrait de l’ethnologue qu’est Michel Rouvière depuis le milieu des années 1970. Elle comporte une notice biographique rédigée par le journaliste Bruno Auboiron pour la revue culturelle ardéchoise Pleine Tête en 2013, un recensement bibliographique effectué à partir des éléments fournis par Michel Rouvière, et une présentation par Mme Christiane Chabert, vice-présidente du CERAV, du travail d’illustration de ce dernier, suivi de 9 planches regroupant par thèmes 42 dessins à la plume choisis par l’auteur de ces lignes.

En 1979, fort de ses racines paysannes (1), Michel Rouvière publiait dans la revue L’architecture rurale (devenue en 1980 L’architecture vernaculaire) un  article intitulé « L’aménagement des terrasses agricoles dans la région de Vinezac (Ardèche) », dont on peut penser qu’il est à l’origine du développement remarquable que connut l’étude des terrasses agricoles dans les années 1980. L’engouement suscité par le sujet entraîna en effet la publication de nombre d’articles, de livres et de thèses par divers auteurs : Adrienne  Durand-Tullou (1980), Jean-François Blanc (1984), Philippe Blanchemanche (1986 et 1991), Pierre Frapa et Sébastien Giorgis (1987 et 1989), Régis Ambroise (1989), etc. (2).

Autre temps fort dans les travaux de Michel Rouvière sur les terrasses de culture, la publication en 2002 du manuel La restauration des murs de soutènement dans la série « Les cahiers pratiques » du Parc National des Cévennes. L’auteur y montre une autre facette de ses talents en passant de l’étude historique des murs de soutènement à la redécouverte et la vulgarisation des techniques de maçonnerie sèche permettant leur restauration.

Couverture du manuel de Michel Rouvière La restauration des murs de soutènement dans la série « Les cahiers pratiques » du Parc National des Cévennes (2002).

La dernière partie de l’ouvrage comporte les contributions de quinze chercheurs ayant accepté de participer à cet hommage éditorial : Marie-Anne Bach, Luc Bolevy, Jean-Marc Caron, Jean Courrènt, Jean-Yves Dufour, André Pierre Fulconis, Sergio Gnesda, Ulisse Gniesda, Jean-Pierre Guillet, Pierre de Laclos, Jean Laffitte (†) (3), Christian Lassure, Jean Le Gall, Edoardo Micati, Marco Miosi, Pietro Molli.

La documentation accumulée par Michel Rouvière est désormais confiée aux Archives départementales de l’Ardèche, où elle pourra être consultée par de nouvelles générations de chercheurs.

NOTES

(1) Né le 1er avril 1933 au mas de Boude à Vinezac, Michel Rouvière, après une instruction primaire et secondaire (6ème au collège de Largentière), travailla au mas de Boude dans l’exploitation familiale jusqu’à l’âge de 22 ans. Au retour de son service militaire (deux années), il quitta le mas de Boude pour des raisons économiques et familiales et partit travailler en région parisienne.

(2) Voir la bibliographie sur le sujet publiée en 2003 dans notre étude Les terrasses de culture à mur de soutènement en pierres sèches, Études et recherches d’architecture vernaculaire, CERAV, No 23, pp. 57-59.

(3) Membre-correspondant de notre association dans la région Provence - Côte d’Azur depuis 1998, Jean Laffitte est décédé brusquement le 8 septembre 2014, au grand regret de tous ceux qui l'ont connu.


Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

© CERAV

Références à citer / To be referenced as:

Christian Lassure

Hommage à Michel Rouvière, pionnier de l'étude des terrasses agricoles ardéchoises (A tribute to Michel Rouvière, a pioneer of the study of Ardèche's agricultural terraces)

Hommage à Michel Rouvière (dir. Christian Lassure)

L'architecture vernaculaire, tome 38-39 (2014-2015)

http://www.pierreseche.com/AV_2014_hommage_rouviere.htm

18 mars 2016

 

L'auteur :

Christian Lassure, président du CERAV
 

page d'accueil          sommaire de Hommage à Michel Rouvière