Série : Trucs et astuces des bâtisseurs à pierre sèche

4 - COUVREMENT D'ENTRÉE EN MITRE

Triangular arch over an entrance

Christian Lassure

 

Le triangle de décharge formé par deux dalles affrontées au-dessus d'un linteau est une occurrence assez fréquente dans les entrées et les niches des cabanes en pierre sèche. Nous en avons publié plusieurs exemples dans le présent site.

Pour mémoire :
- une entrée coiffée d'une grande dalle déchargée sur sa profondeur d'une bâtière de dalles affrontées, à Saint-Quentin-la-Poterie (Gard),

Saint-Quentin-la-Poterie (Gard), Photo Christian Lassure.

 

- une entrée coiffée d'une grande dalle mince déchargée par'une bâtière de dalles affrontées, à Joncy (Saône-et-Loire),

Photo Dominique Repérant.

 

- une entrée au linteau double soulagé par une batière de dalles affrontées, à Aubais (Gard),

Aubais (Gard). Source : CERAV. (au passage, la forme en bonbonnière de l'édifice vient de l'enlèvement de sa couverture de lauses et la mise à nu de l'extrados de la voûte d'encorbellement).

 

- une niche potière au linteau déchargé par une bâtière de pierres affrontées, à Mancey (Saône-et-Loire).

Mancey (Saône-et-Loire).

 

Ce dispositif se rencontre aussi en tant que succédané du linteau lui-même. Nous en avons publié plusieurs exemples dans le présent site, à savoir :

- une cabane de Viens  (Vaucluse) où, au-dessus de l'entrée, deux petites dalles en forme de trapèze rectangle sont posées sur la tranche et affrontées par le côté oblique du trapèze rectangle, en formant un léger arc de mitre tendant vers la platebande ; tout comme le parement réalisé en petites pierres, le couvrement de l'entrée atteste le fait que le constructeur n'a guère eu le choix en matière de matériau ;

Viens (Vaucluse). Source : Jean Laffitte, Structure d'habitat Nice-Est du Palio.Séjour à Rochefort du Gard, 4, 5 et 6 mai 2007, polycopié, 58 p.  (compte rendu par Christian Lassure).

 

- un très haut mur de soutènement de l'île maltaise de Gozo dans le parement duquel s'ouvre une niche couverte par deux blocs formant un léger arc en mitre très semblable au précédent.

Île maltaise de Gozo.

 

- une niche à couvrement en lauses affrontées, au quartier des Claus, à Saint-Quentin-la-Poterie (Gard),

Saint-Quentin-la-Poterie (Gard). Photo Jean Laffitte.

 

 

- une guérite murale au couvrement formé de deux dalles disposées en bâtière ou affrontées à Montigny-Montfort (Côte-d'Or) ;

 

Montigny-Montfort (Côte-d'Or). © Alain Rousselet

 

 

- une entrée couverte de deux dalles affrontées à Sorges (Dordogne).

 

Sorges (Dordogne). © François Véber.

 

 

Ce dispositif se rencontre aussi en dehors de la France : 

- un exemple nous est fourni par le site Wikimedia Commons : il s'agit d'une mitre formée par deux dalles taillées en forme de parallélépipède, couvrant l'entrée d'une petite cabane à Tales, une municipalité du pays valencien en Espagne ; on peut penser que le constructeur, ne disposant pas d'une dalle suffisamment longue et épaisse pour servir de linteau, s'est rabattu sur cette solution.

 

Tales, village de la comarque valencienne de la Plana Baixa. Source : Wikimedia Commons.

 


 

Pour imprimer, passer en format paysage
To print, use landscape mode

© CERAV
Le 3 décembre 2021 / December 3rd, 2021

Référence à citer / To be referenced as :

Christian Lassure
Série : Trucs et astuces des bâtisseurs à pierre sèche
4 - Couvrement d'entrée en mitre (Triangular arch over an entrance)
http://www.pierreseche.com/couvrement_en_mitre.htm
3 décembre 2021

page d'accueil                               sommaire spécialistes